Téléphone

07 62 93 02 75

Email

contact@pilates.green

Vous pensez généralement à muscler les fameux cuisses, abdos, fessiers… mais pensez-vous à muscler votre périnée ?

Avant de vous expliquer comment le Pilates permet de muscler le périnée, faisons un point sur ce muscle que certaines personnes ont du mal à percevoir. 

Qu’est-ce que le périnée ?

Le périnée est un ensemble de muscles et de tissus (nommés fascias) qui se situe à la base du bassin et prend la forme d’un hamac. Il a pour rôle de soutenir les organes tels que la vessie, la prostate ou encore le rectum. Il permet également de maintenir fermés les sphincters anal et vaginal ainsi que l’urètre lorsque le besoin s’en fait sentir. Il participe également à l’activité sexuelle.

Le dernier rôle du périnée, qui nous intéresse particulièrement en Pilates, est la stabilisation du bassin.

Présent chez les hommes comme chez les femmes, au cours de sa vie, ce muscle est soumis à de fortes contraintes comme les pratiques sportives inadaptées et répétées, les accouchements, les constipations chroniques et prolongées. De manière, générale, les muscles perdent en tonicité au fil des années et cela peut avoir des conséquences lourdes lorsque cela touche le périnée : fuites urinaires, incontinence, descente d’organes.

Renforcer son périnée grâce au Pilates

Le point de départ est la prise de conscience de l’alignement du corps en adoptant une posture d’auto-grandissement. Cette posture a pour but d’allonger la colonne vertébrale ce qui permet de retirer une certaine charge du périnée et de contracter le transverse plus efficacement. En plus de l’engagement de ces muscles, la respiration latérale thoracique, spécifique au Pilates, neutralise la poussée des organes vers le bas du buste et donc la pression sur le périnée.

Nombreuses sont les personnes n’ayant pas tout à fait conscience de leur périnée et des sensations qui y sont liées. La consigne la plus parlante est de se retenir légèrement d’uriner et d’aller à la selle durant l’expiration et les phases d’effort afin d’engager le périnée superficiel.

Une fois que cela est maîtrisé, il est possible d’aller chercher un engagement plus intense vers le périnée profond en faisant remonter la contraction (imagée par un “ascenseur”) de la base du buste vers le nombril, à l’intérieur du bas ventre.

Pratiquer le Pilates avec un périnée lésé

Après une grossesse, il est essentiel d’avoir terminé la rééducation périnéale et abdominale avant de reprendre les cours de Pilates. Pour tout autre lésion du périnée, certains exercices seront à proscrire, tel que le roll down, et peuvent être remplacés par d’autres, comme la planche, qui n’exercent pas de pression vers le bas ventre.

Pour en savoir davantage, visionnez cette vidéo de l’émission Allo Docteurs : https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/reeducation/reeducation-du-perinee/pourquoi-il-faut-prendre-soin-de-son-perinee_336.html

Recommended Articles