1 août 2018 | Alimentation

Comment se fixer ses objectifs de perte de poids ?

Objectifs mesurables

Le but de se fixer un objectif global, découpé par petites étapes, est de pouvoir mesurer son évolution et de s’en féliciter.
On se rappel que le premier mois, il est fort probable que rien ne bouge sur la balance mais on aura déjà fait un grand bout de chemin dans notre tête et c’est une belle victoire.

Idéalement, il ne faut pas perdre plus de 2kg par mois afin d’éviter tout stress physiologique. Il est préférable de maintenir une courbe constante et de ne pas avoir de phases de yoyo. Et votre peau vous dira merci car elle a besoin de se reconstruire à son rythme et qu’on ne veut pas qu’elle soit détendue par endroits.
Les derniers kilos seront les plus longs à perdre mais tout le chemin parcouru donnera l’extra motivation nécessaire pour atteindre son objectif final.

Il y a des phases de stabilisation plus ou moins longues qui sont normales et qui ne doivent pas être une source de frustration. Il est beaucoup plus simple de prendre du poids que d’en perdre mais le résultat est tellement plus satisfaisant qu’il vaut la peine d’être patient.
Le fait de ne pas reprendre le poids perdu est déjà une victoire en soi.

S’il y a une phase de stagnation trop longue, a un poids qui est en-dessous de notre objectif, il est temps de faire le point sur l’alimentation et le programme sportif en place. Au fur et à mesure des semaines, le corps prend en compte que les dépenses énergétiques sont importantes, à cause des séances de sport, et va s’auto-régulé. Au bout de 2 mois, pour un effort équivalent, les dépenses caloriques seront beaucoup moins élevées qu’au début du programme d’entraînement.

Les petites victoires

Chaque palier atteint est une victoire dont on peut être fier et qui nous encourage à continuer.
Chacun le fait à sa façon… un petit pas de danse, se regarder dans le miroir et se dire “bravo”, aller jouer au foot, courir, tout est bon à prendre !

Éviter de se récompenser par le fait de manger un repas riche. Les repas riches n’ont pas été bannis à tout jamais de notre vie donc il ne faut pas créer une occasion d’en prendre car cela va à l’encontre de tout le processus.

Le fait de se remettre en question et de vouloir faire évoluer les choses est déjà une victoire… Bravo !

Articles en relation