25 juillet 2018 | Découvrir le Pilates

Fondements de la méthode Pilates

Joseph Pilates a fondé la méthode Pilates selon 8 grands principes qu’il faut garder à l’esprit et respecter.

Voici, en détail, les 8 fondements de la méthode Pilates :

Contrôle

Comme expliqué dans les origines du Pilates, Joseph Pilates avait nommé sa méthode « Contrology » car c’est l’esprit qui a le contrôle du corps. C’est grâce à la force mentale que l’on peut ordonner à telle ou telle partie du corps d’effectuer tel ou tel mouvement. Du début à la fin de la séance, il faut garder le contrôle de son corps.

Concentration

Il est essentiel de rester concentré sur l’instant présent et le mouvement à exécuter lors d’un séance de Pilates. Ce que l’on faisait juste avant et ce que l’on aura à faire juste après ne peuvent pas occuper notre esprit si l’on souhaite suivre le cours dans de bonnes conditions. Il faut laisser le “monde extérieur” à l’extérieur de notre esprit.

Centrage

Selon la méthode Pilates, le corps humain est composé du centre du corps qui inclut les épaules, la poitrine, la sangle abdominale, le bassin jusqu’au plancher pelvien. Les bras et les jambes sont 4 membres qui vont être animés indépendamment les uns des autres, autour de ce centre. Au fur et à mesure des séances, on va renforcer son centre pour qu’il soit le plus solide possible afin d’évoluer dans la pratique.

Respiration

Une respiration propre à la méthode Pilates est employée afin d’utiliser son centre au mieux. L’inspiration s’effectue par le nez pour remplir le bas des poumons, sur le côté et dans le dos. C’est ce que l’on appelle la respiration latérale costale.
L’expiration se fait par la bouche et l’air doit venir de l’arrière de la gorge ce qui provoque l’émission d’un léger son grave, comme un “A” muet. Lors de l’expiration, le sternum doit être rentré comme s’il allait toucher la colonne vertébrale ce qui permet d’utiliser les muscles profonds de la sangle abdominale au lieu du grand droit, pendant l’effort. En effet, les phases d’effort se feront majoritairement pendant l’expiration afin de gainer davantage le centre.
Le centre et les obliques devront malgré tout rester contractés du début à la fin de la séance, quelle que soit la phase de respiration.

Régularité

Pour pouvoir progresser en Pilates, il faut le pratiquer régulièrement. Joseph Pilates, son inventeur recommandait 2 séances par semaine. Il clamait la citation suivante :
“En 10 séances, vous sentez la différence.
En 20 séances, vous voyez la différence.
En 30 séances, vous avez un corps tout neuf.”

Précision

La précision d’exécution des mouvements occupe une place capitale dans le Pilates. Chacun d’eux doit être effectué tel qu’il a été conçu par Joseph Pilates. Bien évidemment, chaque mouvement de base peut être adapté à chaque morphologie et évoluer à l’infini. Les capacités physiques de chacun sont respectées et chacun fait preuve de précision dans sa pratique.

Isolation

Comme abordé dans le paragraphe dédié au centrage, le corps est constitué du centre et de 4 membres : 2 bras et 2 jambes. Le centre reste solide tandis que les membres vont effectuer divers mouvements. L’isolation fait partie des fondements de méthode Pilates car nous devons être capable d’isoler les membres et les mouvements, les uns des autres. Nous devons être capable de dessiner des cercles avec la jambe droite tout en tendant le bras gauche et en gardant le centre fixe.

Fluidité

Au fur et à mesure des séances de Pilates, pourvu qu’elles soient suivies régulièrement, une aisance dans les mouvements sera acquise et l’enchaînement des positions sera de plus en plus fluide. Lorsque cette fluidité est atteinte, il est possible d’évoluer vers des variations plus complexes des mouvements de base et d’améliorer sans cesse son niveau.

Articles en relation